mercredi 21 juillet 2010

La Curiosité est une belle qualité

Quand on sait ce que l'on cherche, Internet permet -toujours, d'après mon expérience- de le trouver. Il est plus difficile d'être averti des sujets dont on est même pas conscient qu'ils existent et qu'ils pourraient nous intéresser. Seul le hasard peut nous aider à être informé des sujets qui pourraient nous intéresser mais dont ne sait pas qu'ils existent. Mais on peut aider le hasard ! Je le pratique depuis très longtemps en parcourant toutes les lectures qui me tombent sous la main, en discutant un peu avec toutes les personnes que je rencontre, en posant des questions sur tout ce que je ne comprends pas ou connaît pas et en m'abonnant sur Internet à toutes les lettres d'information dans les domaines qui m'intéressent.

Aujourd'hui dans un des abonnements que je reçois, il y avait des citations "pour briller en société". J'y ai jeté un coup d'oeil et ai trouvé cette perle d'un autre de mes Maîtres, Albert Einstein Citation Einstein.

Cela m'a rappelé, un message que j'utilisais dans ma vie professionnelle
"Si vous posez la question, vous apparaîtrez peut être sot pendant 5 minutes. Si vous ne posez pas la question vous resterez sot toute votre vie" (Moi?)


Les jeunes enfants posent sans cesse des questions : ils veulent tout savoir. Quand nous grandissons, nous avons tendance à devenir moins curieux et à poser moins de questions ...ou à croire que nous savons tout.
C'est une erreur ! Toute notre vie nous devrions rester aussi curieux que quand nous étions enfant.

Quelqu'un de curieux, et qui ose pratiquer sa curiosité est bien mieux armé pour affronter tout type de situations et pour apprendre et progresser dans tous les domaines qu'il choisira.

Je ne sais pas pourquoi la sagesse populaire nous fait dire "La curiosité est un vilain défaut". Curieux, n'est ce pas ?.

Allez, ciao, bonsoir...vous pouvez arrêter de lire ce blog...et aller exercer votre curiosité dans la vie normale.

A propos, savez vous comment s'appelle le fait de trouver par hasard ce que l'on cherchait ou même de trouver par hasard ce que l'on ne cherchait pas ?. Allez je vous laisse chercher...Je ne me rappelais plus l'appellation et l'ai trouvée en 10 secondes sur Internet

1 commentaire:

  1. Pascal. Moi c'est la multiplicité de mes relations physiques et virtuelles qui alimente ma curiosité et le fait découvrir des sujets auxquels je ne pense pas. Comme ce billet de ton excellent blog. Certes, nous sommes désormais concurrencés par FB et TWITTER

    RépondreSupprimer