mardi 17 août 2010

Prêt pour réaliser vos activités! mais prêt aussi pour travailler?

De retour de 15 jours de vacances...et je viens de réaliser que je n'ai pas ouvert mon ordinateur pendant ces 15 jours. C'est la première fois depuis 20 ans que je reste aussi longtemps coupé du monde! Une vraie cure de désintoxication. Mais vais je résister? J'ai vu pendant ces vacances 3 personnes de ma famille qui avaient des iPhone ou autres Blackberry et qui pouvaient se "shooter" à l'internet et autres E mails quand ils le souhaitaient. Si je rechute -en tout cas- j'ai bien l'intention de limiter ma consommation d'écran à la stricte quantité prescrite par mon médecin traitant!.

Pendant ces vacances, j'ai pensé à mon blog mais je n'ai pas réussi à écrire un seul article pour le publier à mon retour et cela m'a rappelé une notion qui m'a été très utile dans ma vie professionnelle : la différence entre ce que je nomme les "activités" et ce qui constitue un "travail".

Les "activités", c'est tout ce que vous devez faire et que vous faites parce que vous n'avez pas moyen d'y échapper : vous n'avez pas le choix! Des contraintes extérieures se chargeront de vous rappeler que vous devez les faire, si par hasard vous tentiez de vous y soustraire. Dans cette catégorie, on peut classer par exemple dans la vie personnelle faire votre déclaration d'impôts ou payer vos factures et dans votre vie professionnelle assister aux réunions hebdomadaires avec votre chef ou publier le rapport mensuel d'activités.

Le "travail", c'est globalement les domaines ou vous avez le choix : le faire ou ne pas le faire dépend uniquement de vous! Apprendre une autre langue étrangère sans but immédiat comme j'essaye de le faire depuis 6 mois ou s'interesser aux activités de vos collègues sont des exemples.

Cette distinction me semble plus pertinente que les distinctions qui sont souvent faites entre ce qui est "important" et ce qui est "urgent" ou entre les activités "court terme" et celles "long terme" et dont on parle dans dans toute bonne sensibilisation à la gestion du temps.

Dans mon expérience, les activités sont toujours faites: il n'y a pas le choix!
Le travail, par contre, c'est difficile! Il faut "se prendre par la main", ne pas se laisser distraire par une activité, réfléchir (et c'est étonnant comme le cerveau peut être paresseux!)...et il est trop facile de ne pas le faire car nous avons le choix!

Or très souvent, c'est le travail qui est "important" et le risque est élevé qu'il ne soit pas fait.

Y a t'il des recettes miracles pour nous aider à faire le travail ? C'est ce que j'essayerai de traiter demain.

En attendant, ciao, bonsoir...vous pouvez abandonner la lecture de ce blog -qui est sans doute un "travail"- et retourner à vos "activités".

PS: avez vous réalisé que vous intéresser au travail de vos collègues -tel que cité ci dessus- est un "travail" mais c'est aussi une excellente source et opportunité de sérendipité (voir notre article du 26 Juillet 2010). Ce serait dommage de rater une si belle occasion!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire