lundi 6 décembre 2010

Canaliser le hasard pour faire mieux et plus efficace (Sérendipité 2/3)

La culture des orchidées me donne
des idées pour améliorer mon projet?
Comment favoriser la sérendipité? Comment faire pour que le hasard nous aide à faire mieux et plus efficace dans tout ce que nous entreprenons? La sagesse populaire nous dit que le hasard fait bien les choses. Mais si on veut aider le hasard il faut créer des conditions favorables dans notre organisation et nos méthodes de travail et apprendre à notre cerveau à identifier et utiliser au mieux ce que le hasard nous apporte.




Si vous aviez vécu à la fin du 19ème siècle et aviez participé à la ruée vers l'or au Klondike, vous sauriez que pour trouver des pépites, il faut créer des occasions (creuser le sol ou tamiser les rivières) et être exercé à reconnaître l'or et les diverses formes sous lesquelles il peut se présenter. 

Pour profiter au maximum de la sérendipité, c'est la même chose. Il faut multiplier le nombre d'occasions et exercer son cerveau. Aujourd'hui nous évoquerons comment créer le maximum d'occasions. Notre prochain billet sera consacré aux attitudes et comportements à adopter pour identifier au mieux les pépites que le hasard met sur notre chemin.

Pour créer les occasions, le plus efficace est de combiner à la fois les méthodes laissées au pur hasard avec les méthodes qui essaient d'orienter le hasard;
  • Intéressez vous à tout un chacun; posez des questions; apprenez qui ils sont, ce qu'ils font, sur quoi ils travaillent, ce qu'ils aiment, ce qu'ils savent. Gardez dans un coin de votre cerveau ces informations et re-utilisez les à la prochaine occasion. Non seulement cela entraîne la mémoire et vous fera apparaître plus sociable mais à chaque discussion vous apprendrez un fait nouveau. Il ne s'agit pas d'avoir de longues discussions sur vos sujets favoris, par exemple les résultats de votre équipe préférée de badminton. Cela demanderait trop de temps mais le but est d'accumuler des faits qui pourront vous être utiles un jour et de savoir retrouver la source d'information. Il sera toujours temps alors de creuser le sujet. Toute personne nouvelle que vous rencontrez est une "cible" pour apprendre des faits qui pourront s'avérer utiles un jour : les commerçants, des personnes à la machine à café, vos clients, les fournisseurs, les prestataires de service, des inconnus dans une file d'attente, des intervenants sur un forum de discussion, etc.
  • Inventoriez le maximum d'information dans divers domaines connexes à ceux où vous travaillez. Un excellent moyen est de surfer sur le WEB. Partir d'un domaine proche de celui de votre projet ou problème et suivre "au hasard" les lien hypertextes...Après quelques clics vous aboutirez sans doute dans un domaine qui semble n'avoir qu'un faible rapport avec votre projet ou problème et cependant...n'y a-t'il pas des idées ou des faits à "voler" qui pourront "un jour" vous être utiles? Ici encore, accumulez les faits, ne creusez pas systématiquement. Parcourir des revues "technique" que vous rencontrez "par hasard", vous abonner à des lettre d'information sur le WEB, etc.
  • Accumulez. Constituez vous une "base de données" de toutes les informations et documents que vous rencontrez et qui vous semblent intéressants. Passez en revue ces données de temps en temps, cela vous suggérera peut être une piste pour résoudre votre problème ou un élément utile à utiliser dans votre projet. Accumulez et sachez ce que vous avez disponible ...il sera toujours temps de creuser les informations quand elles pourraient être utiles. Dans ce domaine, par exemple, créez un raccourci de tous les sites WEB qui vous paraissent intéressants...et passez les en revue de temps en temps pour vous rafraîchir la mémoire.
  • Échangez et volez! les bonnes idées, les expériences et les conseils des personnes qui travaillent dans des domaines proches des vôtres ou sur des problèmes ou projets qui ont des points communs avec les vôtres. Si vous avez un problème d'inventaire des compétences des personnes travaillant dans votre entreprise, ne pouvez vous pas trouver quelques idées utiles chez quelqu'un qui gère des inventaires de boites de conserve?. Dans la société où je travaillais, on nous répétait que "Voler, c'est gagner" (To steal is to win!) 
  • Apprenez à être plus créatif. Le hasard intervient dans la créativité et la génération d'idées nouvelles mais chacun peut améliorer sa créativité en appliquant des méthodes structurées de créativité. Cela semble paradoxal mais méthode et structure peuvent venir renforcer la "fantaisie" de l'acte créatif. Je ne développerai pas ce point plus avant aujourd'hui mais il fera très certainement l'objet d'un prochain billet. 
Toute méthode est bonne à prendre qui oriente plus ou moins le hasard pour accroître vos connaissances de l'existence de faits et méthodes qui un jour se révéleront peut être utiles.

Avez vous surfé aujourd'hui sur Internet? Avez vous appris l'existence d'un fait ou d'une méthode qui est venu enrichir votre base de données "qui pourraient être utiles un jour" ? Avec qui avez vous discuté aujourd'hui et quels étaient les domaines de compétences des personnes avec qui vous avez discuté?

Je vais terminer mon billet pour vous permettre de reprendre vos activités normales ou créer des occasions de sérendipité, c'est votre choix. Ce sera tout pour aujourd'hui. Ciao, Bonsoir.

P.S.: Amis lecteurs, que je me plais à imaginer nombreux, écrivez moi! échangeons! cela créera une occasion de sérendipité pascal.vedel7@orange.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire