jeudi 20 novembre 2014

Organiser entreprises et collectivités pour plus de performance et d'épanouissement ! Un nouveau type d'organisation ?


Comme ce bâtiment, l'organisation d'une entreprise
peut être conçue et bâtie différemment !
Un précédent billet, une entreprise qui tourne carrément rond, a décrit le fonctionnement de la société FAVI, leader mondial dans certains produits de fonderie, et qui applique des principes d'organisation très différents de ceux appliqués par la grande majorité des entreprises

Cette même société FAVI fait partie d'un échantillon de 12 entreprises ou collectivités qui ont été étudiés dans le cadre d'un travail de recherche sur les nouvelles formes d'organisation.
Qu'ont en commun ces Entreprises ? Elles fournissent des produits ou services divers, leur taille varie de 100 à 40000 personnes, mais elles sont gérées "autrement". Elle sont toutes très performantes et prospères et chacune, de manière indépendante, a mis en place des principes similaires à ceux appliqués par FAVI. L'auteur de la recherche a étudié le fonctionnement de ces 12 entreprises situés en Europe et aux USA et a dégagé 3 principes communs qui sous tendent l'organisation de ces Entreprise. Il a écrit un livre en anglais sur le sujet et a donné une présentation en Français que j'ai suivie avec un fort intérêt. Suivez-moi pour en savoir plus...

Cette présentation est longue, 1 heure 40, mais je vous invite néanmoins à la regarder. Je ne pense pas que ce sera du temps perdu car ce qui est décrit sur le fonctionnement et l'organisation de ces sociétés préfigure sans doute ce que sera une des tendances futures de l'organisation et du management.

Et je plains les sociétés gérées traditionnellement qui auraient en face d'elles un concurrent direct organisé suivant ce nouveau "paradigme de gestion" (suivant les mots de l'auteur de l'étude et du livre)

Prêt pour un voyage dans un monde où les salariés décident eux mêmes de leurs augmentation de salaire, où les personnes rêvent d'un monde hors travail qui soit aussi satisfaisant que celui qu'ils rencontrent dans leur travail, où les entreprises n'ont pas formalisé leur stratégie, budget et autres outils habituels de gestion et où même ces notions peuvent ne pas exister. Et aussi un monde où la performance et la croissance sont bien supérieures à celles observées dans des entreprises du même domaine qui appliquent les principes "normaux" de management et d'organisation.

Voici la présentationn CLIC.

Les trois principes fondateurs de ces entreprises sont
 - "l'autogestion" (self-management) donc dans des domaines tels que la prise de décision, les salaires, les évaluations, la gestion de crise, les licenciements, etc. chacun est autonome et cette organisation sans managers appointés permet de mieux gérer la complexité.
 - chacun est invité à venir au travail "avec la "plénitude de son humanité" Donc être le même au travail qu'en dehors du travail et apporter ainsi sa part de convictions profondes, son intuition, sa créativité, sa part féminine, etc et ne pas mettre -même inconsciemment - son masque de travail qui ne laisse apparaître que sa facette rationnelle.
  - une raison d'être évolutionnaire (evolutionnary purpose) qui rend plus ou moins inutiles les notions de documents de stratégie, objectifs, budgets, etc et permet l'émergence de nouveaux concepts.

Ce n'est pas l'anarchie ! Des méthodes sont en place pour définir comment les décisions doivent être prises, comment résoudre les conflits, comment effectuer les évaluations et définir les augmentations de salaire, etc. mais dans le cadre de ces méthodes chacun peut se manager et contribuer pour partie au management de la collectivité.

Si vous voulez en savoir plus sur ces sociétés où il fait bon vivre, à la fois pour ceux qui apportent leur travail et ceux qui ont apporté du capital, je vous invite encore une fois à regarder la présentation ou à lire le livre "Reinventing organizations" de Frédéric Laloux.

Voila, ce sera tout pour aujourd'hui. Vous pouvez arrêter de lire ce blog et retourner à vos occupations habituelles. Ciao, bonsoir.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire